Participez à la vente de Noël de l'ANFEM en ligne !

MonLegionnaire

« Mon légionnaire » ou… « Our Men » …

Il y a presqu’un an maintenant, nous étions invitées à visionner le film « Mon légionnaire ». Ce qui nous a séduites dans la proposition de la production, c’est le fait qu’ils attendaient de nous une critique du film, la plus objective possible. Nous devions leur dire ce qui nous avait plu et déplu. Nous étions ravies de ne pas être forcément d’accord avec eux !!

Nous sommes alors tombées de pleins pieds dans le monde dramatique et sombre voulu par Rachel Lang. Elle a choisi deux femmes, à qui elle a donné une vie, une idée de l’absence, une idée de l’engagement, une idée de la famille.  Evidemment, nous ne nous reconnaissons pas forcément dans ses héroïnes, mais peut-être en avons-nous déjà croisées au cours de nos vies de femmes de militaire.

A nous de nous couler dans la vision que ses deux actrices ont bien voulu donner de ce milieu …. Ou pas…

A nous de se prendre de sympathie ou d’amitié pour tel ou tel personnage… Ou pas...

La vision des femmes d’officier ou de ce club des épouses, qui apparait comme caricatural, nous pose question, nous interpelle sur les clichés…mais à vous de voir si ces femmes ne se retrouvent pas liées par un pacte, ce pacte de cohésion qui nous rassemblent toutes et forcément dans notre mission d’accueil de l’Anfem !!!

Alors oui, difficile de dire si nous nous reconnaissons dans cette vision. Mais cela nous invite à nous poser des questions. Pour ou contre !!!

Le tournage des scènes en opex, même si l’on sait qu’il a fallu improviser, reste totalement cohérent et bien documenté.

Je ne voudrais pas vous spoiler complètement, je voudrais simplement que, si vous allez voir ce film, vous puissiez vous faire une idée, votre idée !! Vous aimez, vous n’aimez pas !!!

Nous avons voulu joindre à cet article des ressentis et vous verrez qu’ils ne vont pas tous dans le même sens. Tant mieux !!! Vous en trouverez d’autres sur nos réseaux sociaux.

Nous avons, quant à nous, pu expliquer nos émotions, nos colères, nos « contre », à Rachel Lang. Nous avons pu lui expliquer que le drame n’est pas notre quotidien !! Bien au contraire !!

Pour autant, elle a fait son choix et vous n’êtes pas obligés de le cautionner.

Vous trouverez avec cet écrit, un certain nombre d’avis rédigés sur nos réseaux sociaux. Sans aucune censure ...

Un dernier petit détail, le titre en anglais, est « Our men » !!

Comme quoi la légion semble bien un prétexte …

Rien ne vaut son propre avis... A vos salles de cinéma dès le 6 octobre… ou pas….

Florence Lendroit, présidente nationale

 

C’est un film dans lequel nous est présenté, à travers deux couples, la réalité du quotidien des légionnaires et de leurs familles. Ce que j’en pense : c’est un beau film, les paysages sont superbes et l’histoire touchante. Il y a un très beau souci du détail quant aux décors, aux dialogues et aux comportements avant, pendant et après mission qui permettent de se retrouver dans certains personnages. Mon seul regret est que cela manque de gaîté, le sujet est dur mais tout n’est pas toujours si sombre. Je suis toutefois très contente d’avoir pu assister à cette projection et que lumière sur faite sur cette vie hors du commun". Marine, fille de légionnaire.

Ce film aurait pu s’intituler femme de légionnaire. Il traite d’un sujet qui est trop rarement évoqué : les familles, la vie des épouses, la difficile gestion de leur vie de femme, de mère, les angoisses durant les départs de leur mari en opération extérieure. Ainsi, en ce qui me concerne et en synthèse :  Ce n’est pas un film « anti », l’environnement légion est respecté. Le sujet est difficile et sensible mais vrai !Je n’ai pas été choqué. Je ne regrette pas d’y être allé et souhaite à sa réalisatrice tout le succès espéré et mérité". Commentaire d’un officier de la légion

Je n’ai pas aimé le rythme du film trop lent, trop de silences sans que ça crée pour autant de l’émotion, empêchant la fluidité des dialogues qui paraissent récités. On ne retrouve pas l’essence de la Légion, ni l’engagement et le lien entre elle et les légionnaires, et par ricochet avec les épouses. Il manque la promesse de l’affiche … je n’ai pas retrouvé mon légionnaire, ni nos valeurs ni nos traditions. A trop vouloir en montrer le temps d’un film on survole tout. Ce qui m’a plu … l’affiche, les chants et la prestation de la jeune Ukrainienne seul personnage crédible.  Je n’ai absolument pas compris la dernière scène . Trop ambiguë ! Une épouse de légionnaire

Mon premier sentiment est que c’est un film qui propose le côté sombre de 2 vies de femmes. Il aborde certaines situations que l’on connaît ou a connues. Mon 2ème est que le rôle des épouses (le fameux club des épouses !) n’est pas très bien représenté. Quelle richesse nous avons eu de toutes nous rencontrer ! Seules très souvent. Heureusement que ce club existait et existe toujours et que des personnes s’y investissaient et s’investissent. La réalisatrice a voulu juste montrer la vie personnelle de ces 2 couples en détaillant le côté sombre et dramatique de l’absence.  C’est une fiction ! Et il faut le prendre comme tel ! La vie au sein de la légion n’est juste qu’abordée et ne montre pas tous les côtés positifs. Elle n’est pas trop mise en valeur pourtant c’est le point de départ de cette histoire. Et je conclurais que c’est plutôt un film pas très gai, plutôt tragique et troublant sur l’absence du conjoint et la réaction des 2 femmes et pas forcément sur le positif de la vie d’une épouse ou d’une compagne.Toutes n’ont pas ces réactions ! Mais la réalisatrice a choisi ces 2 vies en parallèle et c’est son choix ! Valérie Pauthe, épouse de légionnaire

Bonjour Madame, Je souhaitais juste vous dire que suite à votre soutien pour le film "Mon légionnaire", la curiosité m'a poussée à le visionner. Quel dommage que ce film soit si dégradant pour les femmes de légionnaires, notamment sous off, qui sont de véritables héroïnes (ce qui ne veut pas dire qu'elles n'ont pas de moments difficiles). J'espère que le grand public comprendra que ce film est loin de la réalité... malheureusement votre soutien donne le sentiment inverse! En tout cas, très personnellement, je sors de ce visionnage bien triste de me dire que les gens qui ne connaissent pas le monde la légion, me verront maintenant comme une femme déprimée qui ne comprend pas l’engagement de son mari ! J'avais pourtant l'impression d'être, tout comme lui, héroïque ! Une épouse de légionnaire

2021-ANFEM-Actu INSTA (1)

Rejoignez-nous sur Instagram

Plus que jamais, en 2021, il faut garder le contact, malgré la distance. Et pour cela... les réseaux sociaux sont un outil formidable !

Ce mois-ci, l'ANFEM s'est agrandie d'un petit nouveau, Instagram. Avec Facebook, ce sont deux réseaux qui nous permettent de communiquer et d'échanger avec vous plus régulièrement.

S'abonner, c'est nous découvrir : nous, nos bureaux, mieux connaitre notre travail au quotidien, nos actions nationales, et relayer celles des délégations.

   

 

 

 

2020-MonBeauSapin-Percy

Mon beau sapin

Chaque année, depuis 2015, le Conseil national de l'ANFEM assure l'installation d'un sapin de Noël au sein de la maison des blessés de l'hôpital de Percy. Petit retour en arrière sur cette tradition que nous sommes heureuses de perpétuer. 

Souvenez-vous, le 7 avril 2015, la maison des blessés et des familles de l'hôpital de Percy était inaugurée en grande pompe par le ministre de la Défense. L'ANFEM s'y trouvait en bonne place, ayant activement participé à cette élaboration : nous avons aménagé la salle commune, fait créer des mugs au logo de notre association, fourni les cafetières, théières, plateaux et autres objets nécessaires à un séjour réconfortant pour nos malades ou leurs familles.
Mais ce n'était pas tout… Lorsqu'est arrivé le mois de décembre et la perspective des fêtes, nous nous sommes dit qu'il était impensable de laisser des gens passer cette période à l'hôpital sans leur apporter un peu de douceur et de joie.

Ainsi est née la tradition du "sapin de l'ANFEM " : nous allions acheter un sapin que nous chargions dans une de nos voitures pour le livrer directement sur place. Puis détour par le célèbre magasin suédois où nous avons fait l'acquisition de belles décorations qui ont trouvé toute leur place sur le fameux sapin. Quelques guirlandes à droite, quelques boules et étoiles à gauche et le tour était joué. La chaleur et la gaieté étaient présentes dans notre maison. Rien de bien difficile pour nous, en comparaison de ce que nous avons pu apporter à ces malades et leur famille… les années ont passé.
Puis en 2020, sans y avoir été conviée, madame COVID s'est invitée à la fête et nous avons dû nous adapter. Qu'à cela ne tienne, il en fallait plus pour nous déstabiliser ; via internet, nous avons trouvé un beau sapin tout décoré et prêt à être livré. Eh oui, aucun problème n'est insurmontable et cette fois-ci encore, les soignants de la maison des familles nous ont dit à quel point ce beau sapin allait réchauffer le cœur des patients et de leurs familles. Nous leur souhaitons un joyeux Noël!

ANFEM-ACTU-Marie-Cartonnage

Les talents de l'ANFEM : Elise cartonne à Brest!

Le vendredi à 8h, dans les embruns du petit matin, Élise décharge son matériel dans le local de l'ANFEM Brest. Elle va y animer une pleine journée de cartonnage.
A peine a-t-elle déroulé sa collection de papiers déco très précieux que déjà les premières élèves arrivent, motivées par ce rendez-vous créatif et tant attendu.
Élise est cartonnière professionnelle, elle réalise des meubles, des présentoirs pour les magasins, des rangements, des boîtes à couture, des photophores, des répertoires et autres articles de papèterie qui se glissent dans notre sac à main. Ça marche bien, elle est connue sur le marché breton et ne compte pas ses heures !
En dépit de son emploi du temps chargé, elle offre ses vendredis comme bénévole à l’Anfem, fidèlement depuis 11 ans. Elise la solitaire aime ces journées de partage, où elle transmet un peu de son savoir et retrouve des femmes qui sont devenues des amies. Ambiance assurée !

2020-Article Gabriel

Une opération pour Gabriel

Au début du mois d’octobre 2019, nous avons reçu une demande d’aide concernant Gabriel…

Gabriel, c’est un petit bonhomme âgé de 7 ans qui est atteint d’une hémiparésie- paralysie incomplète qui engendre une diminution des capacités de mouvements – causé par un AVC in utéro.

Cette maladie, cause de spasmes et de convulsions qui devenaient de plus en plus fréquents, pénalisait lourdement le quotidien de Gabriel. Afin, non pas de guérir cette hémiparésie, mais d’en stopper les effets secondaires et donner un plus grand confort de vie à Gabriel, une opération a été proposée aux parents ; cependant cette opération ne peut être pratiquée qu’aux USA ou en Allemagne …. Imaginez le coût de ce traitement, sachant que la sécurité sociale ou autre aide ne fonctionne que sur le territoire français.

Les frais à envisager étaient :

  • le financement de l’opération et du séjour à l’hôpital ;
  • le transport de Gabriel et de l’un de ses parents de France en Allemagne ;
  • les frais de logement et du quotidien sur place ;

Bref, une fortune !!!!!

Après réunion du Conseil, nous avons décidé de leur offrir 7000 euros. Imaginez leur reconnaissance et notre joie d’apprendre que tout s’était bien passé.
Sur une belle photo que nous envoyait la famille de Gabriel, était écrit ; « Nous débutons l’année 2020 de manière sereine, rassurés par les progrès constants de Gabriel qui nous laissent entrevoir encore beaucoup de travail mais surtout de beaux horizons ».

Aujourd'hui, plusieurs mois ont passé depuis l'opération et Gabriel progresse de jour en jour. Ses parents nous ont récemment précisé avec une grande fierté que le handicap de leur fils, même s'il est toujours présent, n'est plus visible au premier coup d’œil !

Gabriel en rééducation, photo envoyée par sa maman en octobre 2020

2020-Livret-MaPremiereCeremonie

Ma première cérémonie militaire, le livret pour les petits et les grands

Les cérémonies militaires rythment la vie des soldats, de leurs familles et de la Nation lors des grandes fêtes patriotiques. Pourtant, rares sont ceux qui en comprennent toute la symbolique !

Pour répondre aux questions que se posent les enfants, les parents, mais aussi les soldats eux-mêmes, deux associations d’entraide, Solidarité Défense et l’ANFEM ont eu l’idée d’un livre s’adressant à tous les âges. Vous y découvrez le cérémonial militaire à travers les yeux d’un petit garçon ébahi assistant à une prise d’armes. Y sont décrits et commentés les mouvements de troupes au rythme du tambour, le défilé du drapeau et sa garde devant les soldats au garde-à-vous et tant d’autres moments forts, chacun racontant une partie de notre histoire.

Le scénario de cet opuscule est étoffé par l’expertise du bureau du protocole du gouverneur militaire de Paris. Le dessin d’Hubert Maury, ancien militaire devenu dessinateur de bande-dessinées, donne vie à cette histoire qui rassemble les Français autour de ceux qui les défendent et agissent en leur nom.

 

Vous souhaitez recevoir un exemplaire?

Envoyez une enveloppe (format A4 ou A5), à votre nom, affranchie : 2 timbres pour un livret, 4 timbres pour 2 ou 3 livrets à

Solidarité Défense,  24, rue de Presles 75015 PARIS

Plus d'informations : solidarite.defense@online.fr

Offrez-vous une édition de luxe

Vous pouvez également vous offrir ou offrir une édition de luxe numérotée et signée par l'illustrateur Hubert Maury.

300 exemplaires uniques sont disponibles à la vente.

J'achète

www.solidarite-defense.org

COVID-19-InfosPratiques

Covid 19, les infos utiles

Face à l'épidémie de Covid 19, le ministère des Armées continue de soutenir les familles. Vous trouverez ci-dessous un certain nombre d'informations utiles pour vous aider durant le confinement  (numéros utiles, soutien psychologique, téléconsultations...). Cette page sera régulièrement mise à jour avec les informations dont nous disposons.

Les assistantes sociales des Armées

Des permanences téléphoniques sont exceptionnellement ouvertes, par région, de 8H30 à 17H00 pour répondre à vos questions liées à l'accompagnement social ou l'aide à la petit enfance. N'hésitez surtout pas à les contacter. Quelques soit votre situation, les assistantes sociales sauront vous orienter :

  • Bordeaux : 07 84 10 21 36
  • Rennes : 02 23 44 53 68
  • Toulon : 04 22 42 14 29
  • Metz : 06 20 41 03 20
  • Lyon : 04 37 27 27 07
  • Brest : 02 98 22 10 39
  • Ile-de-France : 01 39 21 28 55
  • Haut-de-France : 06 20 41 03 20
  • Outre-mer : 01 39 21 28 55

Plus d'informations sur le site du ministère des Armées ou sur le site e-social des Armées

Santé - téléconsultations :

De nombreux services de téléconsultations sont proposés aux militaires et leurs familles

  • Soutien médico-psychologique : Ecoute Défense - 08 08 800 321 - Plus d'informations
  • Téléconsultations médicales du Service de Santé des Armées étendues aux membres de la famille : SS@n-TIX
  • Téléconsultations médicales de TEGO (réservée à ses adhérents) : Service MedecinDirect
  • Téléconsultations médicales UNEO (réservée à ses adhérents)
  • Téléconsultations d'orthophonie 100% prise en charge par la CNMSS (Caisse nationale militaire de sécurité sociale) - Plus d'informations
  • Consultez également la page Facebook de la CNMSS qui regorge d'informations pratiques (remboursements, services...)

Les foires aux questions spéciales COVID-19 :

Déménagement

En attendant les nouvelles consignes du gouvernement, les déménagements sont suspendus puisque la sécurité des personnels déménageurs comme des administrés ne peut être garantie. Toutes les opérations de déménagement, sauf situation exceptionnelle dûment justifiée, sont reportées post confinement : les déménagements ne font pas partie de la liste des activités autorisées, sauf en cas de résiliation du bail. Mais là encore, il doit être possible de dialoguer avec son bailleur, compte tenu des circonstances exceptionnelles.

  • Campagne déménagement sur le site du Commissariat des Armées : retrouvez toutes les informations liées à la plateforme de déménagement et les actualités liées au déménagement en période de confinement et de déconfinement.

 

Soutien scolaire - offre spéciale

L'organisme de soutien scolaire Complétude propose des réductions pour les personnels du ministère des Armées.

 

Autres ressources et sites utiles

  • Notre page facebook : @ANFEMNAT
  • Page facebook PLAN FAMILLE DES ARMEES. Cette page est mise à jour quotidiennement. Vous y retrouverez toutes les informations indispensables pour les conjoints et conjointes de militaires
Photo-cap-ou-pas-cap

[Billet d'humeur] ANFEM contre Covid 19 ! Même pas peur !

… enfin, si, un peu quand même ! 

Parce que nos maris vont au quartier, parce que nos maris s’exercent, parce que nos maris déjeunent ensemble, courent ensemble, font du tir ensemble, sont voisins de bureaux, voisins de chambrée, n’ont pas toujours deux mètres entre chacun d’eux…

Et n’ont pas toujours des masques ni des gants ni les moyens physiques d’adopter les gestes barrières !

Alors oui, un peu peur quand même !

Mais nous qui les aimons, nous savons qu’ils doivent se préparer pour leurs missions et leur mission : préserver la part d’une « certaine idée de la France » dans le monde, celle dont nous sommes fières parce qu’elle est leur vocation et que nous l’admirons.

Alors, ils doivent être forts et le faire savoir au monde, apprendre à monter et démonter des armes, apprendre à viser et à tirer, apprendre à se battre pour ne pas avoir à se battre, et ça pour partir en OPEX, pour partir à Sentinelle, à Résilience. 

Ils ne peuvent pas poser les armes, ils ne doivent pas les poser.

Et puis, même pas peur ! Ils garderont au mieux leurs distances au sein du régiment, les cas suspects seront isolés, et surtout, reviendront guéris à la maison (c’est tout de même la très grande majorité des malades qui guérissent, ne l’oublions pas !), les porteurs sains ne tomberont pas malades (ils sont solides, nos militaires, et les CCPM sont là pour les maintenir en forme !), ils sont jeunes (oui, se sont surtout nos anciens qui nous quittent). Et ils seront très prudents, c’est indispensable, comme nous. 

On a confiance !

Alors, comme on applaudit nos soignants et ceux qui gardent la France en action, 

L’ANFEM applaudit ses militaires, les remercie, et remercie leurs familles qui les soutiennent, en tous lieux, en tous temps !

Et puis maintenant alors?????? On est...

Cap ou pas cap ? ….

de savoir discerner, en cette période de confinement un peu pesante, les côtés humoristiques de certaines situations ?

De se regarder le matin, au saut du lit, dans la glace, et se dire qu'avec cette coiffure, votre conjoint n'aurait pas eu un regard pour vous le jour où il vous a vue la première fois... vivement la prochaine coupe de cheveux !

Cap ou pas cap de profiter des quelques rares bonnes nouvelles...

On vous annonce quotidiennement que l'un des effets positifs de cette crise est une baisse notable de la pollution ; évidemment ça tombe mal, pas de sortie, eh bien, qu'à cela ne tienne, profitez de ce petit bonheur en vous précipitant à la fenêtre que vous ouvrez toute grande, et humez l'air à pleins poumons. Ca sera toujours ça de pris et quand vous pourrez ressortir, il sera trop tard...

Cap ou pas cap….

de profiter au maximum de tous ces moments délicieux passés avec vos enfants ?... à la télé on vous présente la famille modèle où chacun  travaille consciencieusement et dans le calme, où frères et sœurs partagent une belle complicité, où la maison pourrait être celle de Mary Poppins (ordonnée et nickel), alors que vous même ne savez plus où donner de la tête entre votre ainé qui ne comprend toujours rien à ce devoir de maths que vous vous tuez à lui expliquer depuis des heures alors que votre petit dernier a décidé de vider toutes ses caisses de jouets en un tas au milieu de la chambre (c'est plus drôle, maman) et pendant que votre gentille fillette, voulant vous aider à nettoyer la salle de bain a transformé cette dernière en piscine ...

Etes-vous cap de prendre une grande respiration pour vous imaginer dans les années à venir où tout ce petit monde aura pris son envol ; alors penserez-vous avec attendrissement, c'était le bon temps quand même...

Allez, courage, soyez assurée que nous sommes toutes dans le même bain et qu’on prense à vous !!!!

 

2019_VISUEL article foulard

Petite histoire d'un foulard

Le Conseil national ayant été sollicité à de multiples reprises par les adhérentes quant à la création d'un nouveau foulard, nous avons décidé de donner un petit frère à notre collection de "foulards de l'ANFEM".

Ce petit dernier se devait d'être féminin, mili (nous sommes des femmes de militaires), mais pas trop ; il devait également répondre à la préoccupation économique du moment, c'est à dire être "made in France", avoir une qualité irréprochable, être facile à porter, moderne et savoir mettre en valeur les familles pour lesquelles œuvre notre association.

Le conseil s'est donc mis en ébullition, a travaillé tout l'été pour aboutir à un résultat qui nous a paru à la hauteur de nos espérances. Et le voilà, notre petit benjamin, tout droit sorti de la maison lyonnaise Malfroy, reine du savoir-faire français, avec son côté très féminin.

Un foulard acheté, une famille aidée

En l'achetant et en le portant, nous pensons à toutes nos familles et l'utilisons comme moyen de promouvoir l'aide que l'ANFEM leur apporte. En effet, tous les bénéfices réalisés seront destinés à l'entraide de ces familles.

Nous avons retrouvé les deux précédents foulards de l'ANFEM l'un datant de 2001 et le premier datant des années 90.

foulard-Anfoc-web
foulard-anfem-2001-web

 

Découvrez la nouvelle collection 2019 du foulard ANFEM disponible dans notre boutique :